Contrairement à ce que l’on a souvent tendance à penser, le renforcement musculaire n’est pas contre-indiqué chez les enfants, même avant la puberté.  Les risques de blessure n’excèdent pas ceux des autres activités ou sports auxquels ils participent généralement.

Les trois risques associés à l’entraînement chez les jeunes : 

1) Mauvaise technique;

2) Manque de supervision;

3) Charges excessives.

Conseils pour du renforcement musculaire sécuritaire :

1) Supervision des entraîneurs, parents et physiothérapeutes;

2) Cinq à dix minutes d’échauffement dynamique;

3) Favoriser des charges légères pour optimiser la bonne technique;

4) Les objectifs visés devraient être : développement musculaire équilibré et optimisation de la performance;

5) Les études suggèrent une à trois séries de six à quinze répétitions, avec des exercices pour le haut du corps, le bas du corps et le renforcement des muscles de l’abdomen;

6) Augmenter la résistance de façon progressive, de 5 à 10 % au fil des séances, selon l’amélioration du jeune;

7) Étirements statiques après la séance;

8) Séances de musculation 2-3 fois par semaine, journées non-consécutives;

9) Mettre de la variabilité dans le programme pour garder les jeunes motivés!

Si vous avez des questions sur la musculation/renforcement musculaire pour vos enfants, n’hésitez pas à nous écrire sur nos pages Facebook. Nous avons aussi plusieurs articles et vidéos sur des exercices qui peuvent aider au patinage artistique.

 

https://www.facebook.com/accesphysio/

https://www.facebook.com/dominiclabellephysio/